Tout a été dit ou presque sur Stefan Zweig le novelliste et grand témoin de son temps. L’histoire de la littérature a su faire une place importante au grand auteur autrichien. Ses dons de conteur furent si appréciés de son vivant que certains allèrent jusqu’à regretter que le natif de Vienne n’ait pas eu l’envie de pousser plus loin ses dons de romancier. C’est que Zweig fut engagé sur bien des fronts stylistiques pour pouvoir exceller dans tout ce que son énorme talent lui offrait comme possibilités.

Parmi ces autres genres dont se peuplent sa grande œuvre, il y les biographies. Féru d’histoire, de lecture et d’actualité, Zweig ne pouvait passer à côté des grandes figures du temps d’avant. Un écrivain guida, c’est certain, Zweig vers tant de considération pour la discipline historique : c’est Balzac. Dans l’introduction qu’il consacre ici à Joseph Fouché, Zweig fait allusion à sa dette vis-à-vis du grand écrivain français. À le lire, seul Balzac sut comprendre avant tout le monde l’étrange beauté de Fouché. Car il y a tout dans la carrière de l’ancien oratorien. Il y a le dépassement d’une éducation première qui le vouait aux questions religieuses ; il y a l’arrivisme, comme beaucoup d’hommes de son temps d’ailleurs et il y a l’envie de faire l’Histoire à tout prix. Fouché, c’est bien plus qu’un Rastignac si on en reste à l’univers balzacien. Car Rastignac ne fut en rien le crime ou la mise à mort. Fouché, lui, n’hésita jamais à tuer, quitte à se raviser et à tout faire pour, finalement, s’en dépêtrer par la ruse ou le reniement de ses crimes.

Fils d’esclavagiste finissant par promouvoir l’abolition en 1794 ; élève des oratoriens devenu bruleur d’église pendant les pires heures de la Révolution. Missionnaire de la République à la violence inouïe, ministre de la Police criminel, grand commis de l’État comploteur contre qui l’embauche, ancien révolutionnaire finissant sa vie en homme anobli. Fouché fut tout ça. Il fut essentiel à l’histoire française des années révolutionnaires et impériales. Il fallait bien l’immense talent d’un écrivain comme Zweig pour nous raconter cette vie hors du commun.

 

JOSEPH FOUCHE

Stefan ZWEIG

 

 

 

 

 


ISBN : 978-2-36946-014-5

Paru en janvier 2019

Biographie, essai littéraire

5,99 € (ePub, Mobi)

9782369460145.jpg
La figure cachée de la Révolution française