L'HOMME HANTE ET LE MARCHE DU FANTOME

Conte de Noël

Charles DICKENS

2,99€ (ePub, Mobi)

ISBN: 979-10-91260-41-1

Paru en décembre 2016

Conte

Comptant au rang des grands récits de Noël de l’œuvre de Dickens, L’homme hanté et le marché du fantôme fait merveilleusement philosophie. Un homme, M. Redlaw, chimiste de profession, homme peu avenant, être un brin acariâtre, une souffrance ancienne le rongeant, reçoit, un soir de Noël, la visite d’un fantôme. « Pouvoir à toi, lui dit ce dernier, d’effacer de ta mémoire tout ce qui te fait souffrir ». M. Redlaw cède, le fantôme, double de lui-même, lui permet alors d’étendre pareille amnésie à qui Redlaw voudra.

Le terrible piège s’enclenche !!

Car à mesure que M. Redlaw diffuse son pouvoir, il assiste à la transformation des gens. Épargnés par la nostalgie, privés des enseignements que leurs blessures d’hier permettent, ceux que Redlaw sauve deviennent dès lors incapables à la moindre compassion ; ces hommes sans souffrance apprise se comportent comme des monstres d’inhumanité.

Seule exception à tout cela : une pauvre femme, bonté d’âme incarnée, qui ne changera rien de sa personnalité bienveillante et pleine d’amour, une fois le sortilège de M. Redlaw l’ayant frappée.

Dickens, dénonciateur, comme toujours, écrivain engagé, cela va de soi, met ici en scène une galerie de personnages nous donnant à voir la société victorienne dans toute sa diversité : Redlaw croise, en effet, des miséreux, de pauvres femmes, des enfants sacrifiés, des bourgeois éhontés, et jusqu’à un étudiant désargenté.

Prenant place dans un Londres enneigé, que Dickens nous conte à merveille, L’homme hanté et le marché du fantôme repose sur une formidable intuition. Disant tout des enseignements de la mémoire visant à nous humaniser, nouvelle servant à l’apologie de notre gentillesse conquise, L’homme hanté et le marché du fantôme anticipe d’un très gros demi-siècle les conclusions de la psychanalyse.

Noël, période de l’année qui se consacre aux dons, à la compassion, ne s’en trouve ici que mieux expliquée, dans ce qui en fonde la raison d’être, ajouterions-nous.