top of page

NOS LIVRES

Le coupable abandonné

Livre broché
Delphine Baldelli
979-10-91260-54-1
31-10-2023
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Roman
Littérature noire et policière

Tout avait lâchement repris place dans la vie de Dominique depuis le temps des grandes souffrances. Un triste train-train, la vie d’un homme qui s’y est fait à sa solitude, une femme récemment disparue, un divorce déjà ancien, certes, mais qui l’a laissé gravement brouillé avec sa fille unique, des parents qui l’épuisent mais à qui il doit le plus incommensurable dévouement, par devoir filial, parce que c’est ainsi.
Ah oui, autre fantôme courant les pensées sombres de Dominique : il fut un jour complice par omission, disons ça comme ça, du plus affreux des crimes possibles. Un étudiant, une connaissance de sa fille, modeste existence perdue dans le grand drame et chaque nuit, voilà que reviennent le hanter les images épouvantables de ce gamin mort, là, à rien de lui, comme à un geste utile.
Alors avec l’épouvantable remort, Dominique compose, il se construit une conscience acceptable : toutes les nuits, posément, voilà qu’il retourne à sa confession. C’est au kilomètre, parce que le soulagement est à ce prix, qu’il écrit encore et encore dans son petit cahier tout ce dont il se souvient.
Mais voilà qu’un jour on le cambriole et c’est toute la vie d’après qui fout le camp. Car avant de quitter le grand appartement, les cambrioleurs ont emporté le cahier où il raconte sa forfaiture.
Plus le choix pour lui, l’alternative est limpide : parler avant que d’autres ne le dénoncent.
Roman choral, où tour à tour vont défilant tous les acteurs du drame, Le coupable abandonné vous fera frissonner. Il s’agit de la troisième publication de Delphine Baldelli aux éditions Myriel.

euros
Ennemis involontaires

Livre broché
Sandro Cimino
979-10-91260-52-7
31-01-2023
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Thriller
Littérature noire et policière

Mais quel est donc cette improbable faute dont Jérémy, notre narrateur, se désespère de nous parler ? Une vie on ne peut plus simple, quelques frasques çà et là, oh certes oui, mais rien qui ne puisse se comparer à l’abomination dont il se sait coupable.
Mais les pages avancent, les mots se précisent puis s’accumulent et Jérémy n’en démord pas : c’est bien lui qui a fait ça et il entend bien vous le démontrer.
Et tout y passe dans la grande plaidoirie. Il y a tout d’abord cette triste enfance puis cette vie faite d’expédient et de quelques artifices de bonheur. Mais y a-t-il là une seule excuse recevable dans l’interminable descriptif de ses faiblesses possibles permettant d’excuser ce qui, de toute façon, est impardonnable ?
Alors, à regret, il ne lui reste plus qu’une échappatoire : son crime ne fut qu’un geste réflexe, un instinct forgé au nom de l’honneur, parce qu’il fallait bien se venger de l’agression dont il a été victime. Et au bout du bout, Jérémy peut enfin asséner : qu’y pouvait-il, lui, si ses voleurs n’avaient rien dans la tête ? Ce crime, c’est aussi le leur, lui n’a fait que lancer la Vendetta et ce sont eux qui ont fait le reste.
Mais tout ça vous égare ? Eh bien dites-vous que d’autres avant vous s’y sont également perdus dans le grand dédale de haine dont Jérémy seul tient les plans. Les journalistes, la police, la justice, et jusque même la propre famille de sa victime, les voici ici dénoncés tous ces autres crédules, idiots utiles à cette triste affaire.
Et vous, n’est-il pas temps de venir vous confronter à cette glaçante histoire ?
Ennemis involontaires a tout du testament monstrueux. C’est la longue confession du plus ignoble des crimes possibles.
Ennemis involontaires est la première publication de Sandro Cimino aux éditions Myriel.

euros
Le mauvais choix

Livre broché
Sandro Cimino
978-2-36946-049-7
30-04-2024
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Littérature contemporaine
Littérature

La vie reprenait lentement son cours pour Leïla. Une fille à élever seule, une souffrance à dompter et tous ces autres aléas retors qui font les existences mornes. La douleur du deuil va en s’estompant depuis qu’un autre homme, un ancien collègue de Mathieu, est entré dans sa vie.
Tout aurait pu ou dû en rester à ça si, lâchement, le hasard ne s’en était pas mêlé. Le hasard et quelques étranges lubies soudaines de la part d’Olivier qui, allez savoir pourquoi, commence à se prendre de passion pour l’œuvre romanesque d’un jeune auteur de romans policiers à l’identité mystérieuse.
C’est un étrange coup du sort qui, douloureusement, va mettre Leïla sur la piste de l’improbable vérité : si Olivier s’intéresse tant que ça à la vie de cet auteur, c’est dans le seul but d’en apprendre un peu plus sur la mort de son défunt mari. Les deux hommes se connaissaient, il en est sûr, tout comme il croit dur comme fer que partir lire tout ce que cet auteur écrit lui permettra de rentrer en contact avec le mort.
Puis voilà qu’œuvre le vicieux destin : un jour, un libraire appelle Leïla pour la prévenir que la commande d’Olivier est prête. Elle croit bien faire en passant à la librairie la récupérer. Ça y est, maintenant elle sait, elle a enfin compris : tout ce qui se fomente dans son dos n’est rien d’autre qu’une trahison.
Si les deux hommes se rencontrent, dans le plus parfait secret, c’est dans le seul but d’échanger contre elle, pour que vive l’ignoble mensonge : Mathieu n’est pas mort, tout ceci ne fut qu’une vaste duperie, et tout le monde ou presque le savait, à part elle.
Le mauvais choix, vertigineuse descente aux enfers d’une innocente, roman à l’efficacité imparable, est la deuxième parution de Sandro Cimino aux éditions Myriel.

euros
Le cœur obsidienne

Livre broché
Grégory Vuibout
979-10-91260-53-4
28-04-2023
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Roman
Littérature noire et policière

Roche volcanique noire et dure comme un corps qui ne se brise pas, matière sombre gorgée de silice ; c’est à ça que ressemble de l’obsidienne, mot plein de mystère pour qualifier le cœur sec de Valérie-Anne, l’une des protagonistes de cette triste histoire.
Méchante avec tout le monde, à commencer par sa propre fille Romane, Valérie-Anne est prête à tout pour taire le terrible secret de famille qu’elle a pris soin d’enterrer là où personne n’oserait penser chercher. Mais lorsqu’arrive la grande crue de 2018 qui ravage Sastingues, voilà que Valérie-Anne est obligée de se rendre à la raison : un homme sait tout et, pire du pire, cet homme la fait chanter.
Que va-t-elle oser tenter pour éteindre ce trop-plein de curiosité ? Puis Romane qui commence à poser toutes ces questions un peu partout ; c’en est trop pour Valérie-Anne, sa décision s’impose à elle comme s’affirme une évidence : tout est de la faute des autres, Aurélien en tête, ce gendre qu’elle déteste par-dessus tout, c’est à la Terre entière qu’elle en veut, c’est à l’humanité dans son ensemble qu’elle voue ses haines et ses revanches : on veut qu’elle cède, alors Valérie-Anne n’a plus le choix : tout ce petit monde va mourir.
Roman pour une folie, entre poids des remorts et constat d’enfermement, Le cœur obsidienne raconte le lent processus de destruction qu’enfante la haine, sentiment d’outre-rationalité que rien ne tempère.
Le cœur obsidienne est la septième parution de Grégory Vuibout aux éditions Myriel.

euros
Triste providence

Livre broché
Johann Delfranc
979-10-91260-55-8
22-12-2023
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Recueil de nouvelles
Littérature noire et policière

D’un côté qui avons-nous ? Il y a Jourdain et Alicia, un couple impossible au moins autant qu’improbable ; couple honteux, pouvaient même conclure leurs proches, singulièrement ceux de Jourdain ayant tout quitté par amour, emporté par la folie, avant que ce ne soit l’ignoble logique assassine que ce drame incarne qui finisse par définitivement le porter au tombeau.
Mais avant cela combien de questions ou d’angoisses au constat du grand malheur de Victoire que la folie hante nuit après nuit. Victoire que les médecins ont déjà condamnée vu l’état d’avancement du cancer qui la ronge, maladie étrange et retors, monstre froid grandissant en elle, ignoble présence à vaincre, bête de souffrance par la faute de qui Victoire alterne entre réalité et hallucinations. Car elle voit des morts, Victoire et c’est exactement de ça qu’il s’agit quand vient à lui parler Travis, un homme revenu de nulle part que Victoire est la seule à voir. Ça y est, l’affreuse mécanique est enclenchée car Victoire va en mourir de ses sombres hallucinations pour la simple et bonne raison qu’à faire revivre les morts, il arrive que l’on redonne chair à des victimes d’hier, revenues à la vie le temps d’une discussion pour inciter les vivants à rouvrir certaines enquêtes mal ficelées.
La parole aux morts, un court roman sublime, et La fille de l’avion, une longue nouvelle haletante, deux récits en forme d’effet-miroir, pour une même thématique : la force du tout-puissant destin qui, sans cesse, opère et se joue de nous, particulièrement lorsqu’il met sur notre route la personne qui, sans le savoir, sera notre perte.
Triste providence qui est le recueil de ces deux textes est la seconde publication de Johann Delfranc aux éditions Myriel.

euros
Nos forces brisées

Livre broché
Delphine Baldelli
978-2-36946-048-0
2022
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Recueil de nouvelles
Littérature contemporaine

Étrange convergence des destins, tout de même, entre Gabin, Gavroche moderne, et Olivia, grande bourgeoise en quête de sens à la vie ravagée par son récent divorce.
Dun côté, l’ignominie d’une mère aux décisions désastreuses, ayant très tôt fait le choix d’admettre que Gabin, son propre fils, était de trop dans sa vie. Une ressemblance malheureuse, l’envie d’une autre vie, et quelques coups de chance, tout de même, voilà les ingrédients du grand malheur de Gabin, gamin à la dérive, enfant que, pourtant, la cruauté du monde ne parvient pas à briser pour de bon. Admirable ce gamin, une force de vie comme peu de personne en cultive, mais toujours, face à lui, l’affreux destin de se savoir de trop en tout et pour tout le monde.
De l’autre, comme à l’exact opposé du plan des bonheurs possibles, il y a la complainte et ses nostalgies. Celles d’Olivia, femme perdue et un brin souffreteuse, éternelle rabâcheuse de ses bonheurs enfouis.
D’un côté, le bonheur impossible par trop de traumatismes, de l’autre la complainte harcelante de ce qui a été pour notre plus grande joie et qui ne sera plus. En tout point, une égale impossibilité, quand son propre bonheur fuit à trop être corrélé aux égoïsmes de tous ces autres que l’on croit, à tort, indispensable à notre propre épanouissement.
L’amour d’une mère rendu, à la longue, inenvisageable, conséquence à toutes ces humiliations acceptées contre son propre enfant, puis, comme par décalque, l’amour d’un homme qui a cessé de vous faire centre à sa propre existence.
Nos forces brisées, c’est un peu tout ça, c’est ce qui reste de nos destructions invisibles, l’âme en miette, lorsque se dresse face à soi le constat que, décidemment, le destin peut jouer les impitoyables.
Nos forces brisées est la deuxième parution de Delphine Baldelli aux éditions Myriel.

euros
Après l'abandon

Livre broché
Renaud Erlich
978-2-36946-047-3
2022
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Roman
Littérature contemporaine

Enfermée dans sa petite existence, Évelyne a l’impression d’étouffer. Une relation amoureuse qui fait du surplace, une mère et deux frères qu’elle ne voit plus depuis le divorce de ses parents et un père adepte du secret qui pour prémunir sa fille s’évertue à lui cacher une terrible nouvelle. Et que dire encore de ces études de droit qu’Évelyne poursuit sans le début d’une vocation ?
Mais, heureusement, voilà qu’arrive dans sa vie une bonne nouvelle, comme un éclair de bonheur dans cette existence suintant l’ennui et les habitudes tristes. Son CV a été retenu pour le poste d’écrivain privé que les éditions de l’origame proposent. Le travail est simple, au moins sur le papier : Évelyne a pour mission d’écrire la biographie que des anonymes aimeraient léguée à leurs proches. Et parmi les premiers livres qu’Évelyne se voit confier, il y a celui de Josiane, une vieille femme mystérieuse à la vie chaotique.
Commence alors pour Évelyne une douloureuse enquête entre mensonges et demi-vérités, dans les méandres d’une vie de souffrance. Josiane, femme malade et perverse, cache un secret si inavouable qu’Évelyne devra ruser pour faire émerger l’ignoble vérité.
Un roman puissant et héroïque sur l’extraordinaire pouvoir de guérison de l’écriture.
Après l’abandon est la quatrième parution de Renaud Erlich aux éditions Myriel.

euros
Chasseurs avant l'aube

Livre broché
Grégory Vuibout
979-10-91260-51-0
2022
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Roman
Littérature noire et policière

Par quel étrange malheur la vie de Clément a-t-elle pu basculer si vite dans l’horreur ? Il avait tout pour lui : une vie de famille épanouissante, un travail qui le comble, une femme qu’il aime et, qui, suprême cadeau de l’existence, vient tout juste d’accoucher de leur premier enfant.
Et toute la petite bande d’amis du couple de vite rappliquer à l’hôpital pour passer voir le nouveau-né. Mais déjà le drame rodait, car dès le lendemain, Clément irait recevoir la pire nouvelle de son existence : Roméo, son jumeau, ne supportant plus son existence rangée, sa vie ratée, peut-être même, décide par un geste fou de se jeter sous un train.
Mais par quelle logique assassine, Roméo osa-t-il commettre un tel geste, lui qui la veille encore resplendissait de bonheur au moment de voir le petit Martin pour la première fois de sa vie ?
Mais ce n’était là que prémisse pour Clément qui, très vite, se trouve dans l’obligation de pousser l’enquête jusqu’au plus sordide des habitudes de vie de Roméo. Une première piste prometteuse se dégage alors : le suicide de Roméo aurait-il un lien avec la mort inexpliquée d’Emmanuel, l’un de ses très bons amis, décédé en pleine forêt, par une triste nuit d’été ?
C’est en tout cas ce que laisse entendre Damien, un SDF venu à la rencontre de Clément dans le but de lui apprendre que Roméo et Emmanuel avaient été complices d’un crime sordide le jour même de la mort de ce dernier.
Ça y est, l’affreuse suspicion a fini d’agir, la vérité est en marche !! Plus rien ne sera comme avant pour Clément, complice involontaire de son frère le soir des faits et qui se trouve à une décennie d’intervalle dans l’obligation de faire toute la vérité sur cette sordide affaire.
Chasseurs avant l’aube est la sixième parution de Grégory Vuibout aux éditions Myriel.

euros
Etudes sur Maupassant

Eléments de biographie

Livre broché
Pol Neveux
978-2-364946-086-2
2021
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Critique littéraire et biographie
Littérature contemporaine

Assez peu d’œuvres de Pol Neveux continuent, encore aujourd’hui, à faire autorité. Romancier peu prolifique, mais raconteur juste et perspicace ; à l’occasion auteur d’articles confondants de lucidité, Neveux fut, et c’est bien dommage, bien trop rare dans la démonstration de ses exceptionnels dons d’écriture et de critique.
Il reste pourtant dans la galaxie de ses œuvres, un texte faisant date, c’est son Études sur Maupassant. Passionné et studieux, Neveux, qui a tout lu, tout envisagé et compris de l’auteur du Horla, y croise toutes les approches possibles. Le versant psychologique, ce que nous enseignent les amitiés prestigieuses de Maupassant, l’explication du penchant destructeur de ses passions, les conséquences désastreuses de sa renommée précoce : il n’est pas une hypothèse que Neveux laisse de côté.
En ressort un texte brillant sur les tourments d’un créateur, homme que le passé, la peur et la folie hantent. Neveux, confesseur de cette autre vie que la sienne, auteur sublime de sensibilité, exigeant biographe, livre avec son Etudes sur Maupassant l’un des textes les plus aboutis de l’histoire critique de la Littérature.

euros
Le coeur transpercé

Confessions d'un Enragé

Livre broché
Grégory Vuibout
978-2-36946-046-6
2021
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Roman
Littérature contemporaine

Dans un Paris révolutionnaire apocalyptique, ville épuisée, laissée folle et exsangue par les délires de la Terreur, voilà qu’arrive un homme suspect dans la taverne de Ronchard, tenancier peu scrupuleux et mouche du Comité de surveillance.
L’étrange visiteur peine à trouver où s’assoir dans un premier temps et il faut toute la ruse de Ronchard pour le forcer à rester. En catastrophe, ce dernier trouve à Marcellin, ainsi se prénomme l’étranger, une place pour s’attabler. Inconvénient, tout de même : la table est déjà occupée et Marcellin va devoir écouter les troublantes confidences de son voisin.
Un homme va bientôt mourir dans le quartier, un gamin qui plus est. C’est le voisin de Marcellin qui l’en prévient, homme en proie avec les soubresauts de sa conscience. Et très vite Marcellin comprend qu’il n’y a que lui qui pourra le sauver. Qui est donc cette victime expiatoire en détresse et quel crime ce môme à la dérive a-t-il pu commettre pour soulever les durs au mal de la cause révolutionnaire, hommes violents prêts à tuer quiconque mérite la suspicion ?
Et Marcellin dans tout ça, d’où tire-t-il sa conviction de sauveur en devenir ? Ses ennemis, hommes là tout autour de lui, l’épiant avec paranoïa, n’ont-ils pas raison de se méfier de cet étranger inquiétant ?
Marcellin sortira-t-il vivant de l’épreuve, de cette confrontation annoncée avec la folie révolutionnaire ? Lui, le dernier survivant de Robespierre, comme il se pense, ne commet-il pas le péché de trop lorsqu’il se croit immortel après tout ce qu’il a vécu ?
Le cœur transpercé est la cinquième parution de Grégory Vuibout aux éditions Myriel.

euros
Dans les pas du mort

Livre broché
Johann Delfranc
979-10-91260-48-0
2021
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Roman
Littérature noire et policière

Rien ne prédestinait Claire et Laurent au malheur. Une vie de couple suscitant l’admiration, un travail épanouissant pour chacun d’eux, une « bonne situation », comme on dit, pas d’enfant certes, mais c’était un choix de Claire, comme un gage de liberté.
Et pourtant, lentement, le poison de l’ennui commença à ronger le bel édifice, car Claire se lasse de plus en plus de cette vie prévisible où la surprise ne s’invite jamais. Rien d’étonnant, dès lors, de la voir si facilement céder à Naldo, un bel éducateur sportif rencontré par l’intermédiaire de Marina, sa sœur.
Ça y est le drame avait amorcé sa terrible logique. Un homme en trop entre Claire et Laurent, le dialogue rendu impossible par trop de rancunes accumulées, puis Marina, sœur attentionnée, forcément inquiète, dont les avertissements étaient restés lettre morte : Naldo est un séducteur de la pire espèce, quelqu’un qui pour satisfaire ses penchants n’hésite jamais à trahir.
Que s’ajoutent à cela quelques déconvenues professionnelles pour Laurent et la terrible machine à enfanter l’atroce aura fini sa macabre marche en avant.
Le jour du drame, tout s’amorça par le licenciement de Laurent, mais ce n’était là qu’un préalable. Claire avait décidé de lui annoncer leur rupture au même moment et, d’évidence, pareille concomitance ne fit qu’aggraver la folle escalade meurtrière en préparation.
Mais dans la coulisse déjà, on se préparait pour l’abominable. D’autres personnes allaient mourir et, triste ironie du destin, c’est à deux inconnus que l’épouvantable machination réclamerait de l’aide.
Dans les pas du mort vous plonge dans un abime terrifiant. Cinq individus à la dérive, objets de leur passion, victimes d’eux-mêmes, puis, pour finir, traits funestes de cette tragédie, cinq vies impitoyablement brisées.
Court thriller, Dans les pas du mort est le premier roman de Johann Delfranc aux éditions Myriel.

euros
Le premier malheur

Livre broché
Claude Lestimov
979-10-91260-47-3
2021
histoire_de_la_révolution_de_1848_T2.pn
Roman
Littérature noire et policière

Blanca avait toute la vie devant elle, mais il devait revenir au destin de briser net toutes ces promesses de bonheur.
Le soir de sa mort, Blanca avait prévu de prendre du bon temps avec Zoé, sa meilleure amie. C’était l’été, tout le monde semblait heureux, il n’y avait pas franchement lieu de s’inquiéter. Blanca, trop sûre d’elle, n’avait même pas pensé prévenir son frère qu’elle s’absentait pour la soirée au moment de partir. C’était soir de demi-finale de coupe du monde et Enrique, trop concentré sur le match, n’avait d’yeux que pour sa passion. Puis, toute façon, Vincente était en train de lui parler lorsque Blanca avait quitté en catimini l’appartement.
Zoé, elle en était sûre, serait bientôt là. Elles la tenaient leur bonne soirée : au Delcool, le café du bout de la rue, on avait réservé la salle aux personnes qui détestent le foot, comme elles. Dans son dernier message, Zoé prévenait qu’elle n’en avait plus que pour une poignée de minutes. Blanca l’avait crue et pour la faire venir, elle préféra pénétrer dans le café. En commençant à boire, qui sait, peut-être que le temps passerait plus vite pour elle.
Et le tueur de Blanca, me direz-vous. Eh bien, tout se précisait pour lui au moment d’aller parler à Blanca. Sa bonne excuse il la tenait. Avec une proie comme Blanca, toute façon, pas besoin de trop se creuser la tête. Il n’avait qu’à faire comme d’habitude et le tour était joué. Surtout que Zoé avait menti à Blanca et cette dernière commençait à le comprendre. Zoé n’était pas à une poignée de minutes du Delcool lorsqu’elle avait envoyé son dernier message. Elle était bien plus loin que ça. Pour dire la vérité, à cet instant, Zoé commençait tout juste à entrer dans le métro de porte de Choisy. Le temps d’arriver et l’affreux crime aurait lieu. Pas même un sourire ou un dernier mot à échanger avec Blanca pour Zoé !! Il était trop tard pour ça, car ce que vit Zoé en arrivant au rendez-vous ce fut la longue rangée des voitures de police et de pompiers.
Court roman, texte énigmatique et poignant, Le premier malheur interroge nos destinées. Sommes-nous pour de vrai condamnés à l’inéluctable ? Car parmi tous ces petits gestes, dans le nombre infini de nos décisions de chaque instant, qu’aurions-nous dû changer pour que le malheur rate sa cible ?
La preuve ? Est-il si certain que ce soir-là, Blanca était condamnée à mourir ? Car, après tout, sommes-nous si sûrs d’avoir trouvé la bonne personne lorsque nous accusons celui que l’évidence désigne comme étant l’assassin ?
Par esprit de vérité, parce que l’amour d’un frère est ce qu’il y a de plus puissant, Enrique va devoir se poser toutes ces questions. Partez donc à sa suite, suivez point par point sa longue confession, et vous aussi vous finirez par découvrir l’atroce vérité du crime de Blanca Forlan.
Le premier malheur est la troisième parution de Claude Lestimov aux éditions Myriel. Il signe avec ce roman, sa première contribution à la collection Myriel noir.

euros
bottom of page